Rien de tel pour se rafraîchir l’été qu’une bonne limonade.

Oubliez les trucs à saveurs artificielles et bourrées de sucre qu’on retrouve dans les chaînes de restaurants ou dans les supermarchés. Vous n’arriverez qu’à nourrir des débalancements physiques avec ces produits, et je ne parle même pas des produits en poudre.

 

Saveur Acide

Le monde des plantes est riche en saveur acide, selon la médecine chinoise traditionnelle, la saveur acide permet de dissiper la chaleur.

À cet égard, le vinaigre de cidre peut aussi servir, dilué dans l’eau, sa richesse en électrolytes et son acidité en font un breuvage rafraîchissant surprenant. D’ailleurs, une préparation traditionnelle herboristique consiste en du vinaigre infusé avec des plantes médicinales et sucré au miel dilué dans une eau pétillante.

Voici quelques noms d’acides pour les fans de noms de molécules:

  • acide ascorbique (vitamine C, retrouvée entre autre dans les agrumes)
  • acide malique (retrouvé entre autre dans les pommes)
  • acide tartarique (tamarin)

Dans les breuvages d’été désaltérants on retrouve aussi: des électrolytes, un peu de sucre.

Électrolytes

Encore mieux le citron frais est plein de vitamines et minéraux très utiles à l’hydratation. Nous savons tous que nous devons être certains de boire assez en été et les électrolytes (minéraux) contenus dans le citron nous aident à conserver notre eau. Le même principe est retrouvé dans les breuvages sportifs, sucre et colorants en sus. Mais passons. Le fait d’utiliser des fruits et des plantes médicinales vous assure d’avoir accès à des minéraux, donc des électrolytes.

La saveur acide en elle même est rafraîchissante, on la retrouve aussi dans les baies (et quand les baies sont-elles disponibles? l’été!).

Sucre

Tous les cerveaux du monde, sont programmés pour raffoler du sucre. Ce mécanisme avait et a toujours pour but de signifier au corps une source d’énergie rapide et le fait d’en désirer nous permet de faire des réserves pour les périodes de disette. Ce que la majorité des gens en Amérique du Nord ne connaîtra jamais.

Pour résumer: votre corps réclame du sucre pour prévenir la famine, vous n’êtes jamais en famine : peut être qu’on ne devrait pas prendre autant de sucre.

Surtout que les breuvages sucrés sont parmi les aliments qui malmènent le plus votre pancréas et votre glycémie. Votre corps tente de diminuer votre glycémie rapidement et vous fait un petit bedon rond. C’est le début du syndrome métabolique, aussi appelé syndrome “x” qui, si on ne réajuste pas le tir, amène à la longue à un plus grand débalancement de la glycémie, plus tard encore à une résistance systémique à l’insuline et finalement au diabète. À travers le tout vous développez généralement des rondeurs dont vous n’êtes pas fan et vous vous lancez dans toutes sortes de régimes avec des résultats variables. Mais je m’éloigne de mon premier sujet.

Les aliments transformés nous ont complètement désensibilisés au sucre, vous ne le sentez même plus dans vos aliments. Il est dans tout pour améliorer le goût. Si vous voulez garder une mécanique physique optimale vous ferez attention à vos sources de sucre et le consommerez avec modération.

 

Alternatives au sucre

Il est vrai qu’un thé glacé sans aucun sucre est un peu triste. Voici donc les sources à privilégier.

Stévia: aucune molécule de sucre, juste la saveur. Peut s’acheter en feuille et s’infuser avec le reste ou en extrait liquide ou solide (poudre).

Sirop d’érable: local, goûteux, pour une saveur plus neutre prenez le clair. Ce sucre contient encore les minéraux qui servent à le métaboliser.

Sucre de canne: privilégier le type démérara ou turbinado. Même raison que le sirop d’érable. Importé.

Sucre de coco: même raison que le sirop d’érable. Importé.

Miel: privilégier les productions locales (plutôt rare en supermarché), vous avez plus de chances d’avoir un miel authentique. Et en encourageant nos apiculteurs locaux, vous encouragez l’agriculture locale.

 

Une façon de réduire l’entrée de sucre dans le flot sanguin est d’ajouter des fibres solubles à ce que vous buvez. La façon la plus simple de la faire est d’ajouter quelques cuillères à soupe de chia à vos breuvages.

 

Plantes à découvrir ou redécouvrir!

Le plus souvent, l’effet rafraîchissant est dû aux acides des fruits et des plantes, mais aussi aux nombreux flavonoïdes** contenus dans les divers fruits qui ont un effet vasodilatateur sur les vaisseaux sanguins des extrémités. Cet effet nous permet de nous libérer de notre chaleur plus rapidement.

Les flavonoïdes sont aussi les pigments qui colorent les divers fruits. Ils ont un effet tonique des veines et artères et sont très antioxydants.

Bien évidemment on doit privilégier les acides de source naturelle (lire fruits et plantes), et ne pas abuser, la dose fait le poison comme disait quelqu’un.

Hibiscus:

Hibiscus sabdariffa
Hibiscus sabdariffa

Aussi connu sous le nom de “Jamaica” ou de “Rosella”,

Elle est de la famille des malvacées donc on y retrouve un effet apaisant pour les muqueuses

 

La tisane d’hibiscus, d’un rouge superbe, acidulée à souhait offre de nombreuses propriétés médicinales.

Elle a un effet protecteur sur le coeur, les nerfs et le foie, elle aide à baisser la pression artérielle, est très antioxydante, elle va aussi aider à prévenir les pierres aux reins.

Autres références.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tamarin:

légumineuse utilisée comme condiment ou breuvage
Tamarin

On retrouve aussi dans les pays du sud une ”limonade” au tamarin, fruit d’un arbre de la famille des légumineuses. Le fruit du tamarinier est utilisé en cuisine asiatique , africaine et sud américaine. Il est l’ingrédient principal de la sauce à Pad Thai traditionnel!

Il possède aussi une saveur acidulée. Sa richesse en fibres solubles et en minéraux en fait un breuvage très intéressant. Il a également des vertus antibactériennes, favorisant une flore intestinale saine. Et des études sur les rongeurs montre son abilité à contrôler la lipidémie et la perte de poids. Son acide végétal particulier est l’acide L-tartarique


 

Vinaigrier:

prêts à récolter à la fin juillet
Inflorescence du Sumac de Virginie

Cet arbre n’est pas originaire d’Amérique du Nord, mais il s’est naturalisé à merveille. Lorsque les fruits sont murs à la fin juillet, vous pouvez les utiliser pour faire une “limonade” très convaincante.

Il est utilisé comme épice ajoutant une saveur acide dans les pays moyen-orientaux.

On peut récolter et sécher les inflorescence à partir de la fin juillet.

L’acide qui le caractérise est l’acide malique, le même que celui retrouvé dans les pommes.

Pourquoi utiliser le sumac? Pour utiliser une plante locale. Les agrumes ne poussent pas très bien au Québec, ils sont systématiquement importés!

Pour réaliser l’infusion de sumac, détachez les graines de l’inflorescence, mettez les dans un pot masson et couvrez d’eau. Fermez et laissez au réfrigérateur 24h. Filtrez et dégustez!

 

 

 

 

 

 

 


La plupart des petits fruits rouges: Fraises, Framboises

berries

 

Comme vous le savez, les baies sont acidulées et sucrées. Préférez les baies des cultivateurs locaux, et achetez bio lorsque possible. Les fraises en particulier sont parmi les cultures les plus arrosées de pesticides. 

De plus leur forte concentration en flavonoides et anthocyanines sont extrêmement bénéfiques pour les yeux et les vaisseaux sanguins.

Vous voudrez les trancher ou les écraser avant de les mettre dans votre breuvage.

 

 

 

 

 

 


Melon d’eau

melondeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre fruit désaltérant très intéressant. Il contient une molécule particulière, la citrulline,  qui a un impact très intéressant sur les phases de la détox et la santé en général du foie. Le melon d’eau contribue également à avoir une meilleur oxygénation musculaire en augmentant l’oxyde nitrique dans le plasma sanguin. L’oxyde nitrique est une substance qui est également sécrétée par les vaisseaux sanguins pour la vasodilatation. (Ce que je disais au début de plantes: vasodilatateur périphérique)

Le melon d’eau aura également un impact positif sur la rigidité artérielle, assouplissant les vaisseaux sanguins et réduisant la pression artérielle.

Vous pouvez carrément le passer au mélangeur et le boire en jus, ou ajoutez généreusement des tranches de melon et des feuilles de menthe à votre pichet d’eau.

Saviez vous que les melons d’eau bio du Québec étaient absolument délicieux?

 

 

 

 

 


Agrumes: Orange, Citron, Pamplemousse, Lime et autres kumqats exotiques

winter-fruit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les agrumes sont un classique des breuvages rafraîchissants. Leur variété en terme de saveur et de couleur vous permet de jouer sur la saveur exacte de ce que vous goûtez. Riches en vitamines et minéraux, ils sont le premier choix quand il s’agit de faire une boisson hydratante.

Vous avez le choix entre presser le jus et l’ajouter à l’eau, ou ajouter les quartiers ou les tranches directement au pichet.

 

 

 

 

 


 

Saveur citronnée sans les agrumes?

Verveine citron (Lippia citriodora), mélisse (Melissa officinalis), citronnelle (ou verveine des indes)(Cymbopogon flexuosus ou citratus), sont des plantes qui contiennent divers degrés d’huile essentielle de la famille des citrals: limonène, citronellol, néral, géranial. Vous pouvez apprécier les subtilités de leurs saveurs respectives. Toutes sont digestives et relaxantes. À vous de trouver votre préférée. Ces parfums citronnés sont également reconnus pour remonter le moral.

Citronnelle ou Verveine d'Inde
Citronnelle ou Verveine d’Inde
Verveine citronnée
Verveine citronnée
Mélisse
Mélisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

La menthe

Elle est effectivement aussi rafraîchissante, mais son effet est dû à ses huiles essentielles, entre autre le menthol, qui ont un effet frigorifiant.

 

 


 

Recette à découvrir

Breuvage Frais à l’Avoine et au Sapin

Pour 1 litre d’eau

-1 poignée généreuse de paille et de fleur d’avoine (1/4 de tasse)

-2 c à soupe de bourgeons de sapin

Placer les plantes séchées dans votre pichet vide

Faire bouillir l’eau et verser dans le pichet

Idéalement, préparer le soir, laisser infuser toute la nuit, réfrigérer.

 

Les pousses de sapin ont une saveur terriblement mielleuse, je vous invite fortement à la découvrir!


Références et Lectures suggérées

“Le mal du sucre” par Danièle Starenkyj

Cet article était très long! Vous n’avez pas à tout essayer en même temps! Déjà si vous vous faites une eau citronnée peu sucrée vous aurez déjà des bénéfices importants! Expérimentez les plantes une à la fois! Pour savoir ou trouver une plante spécifique, n’hésitez pas à me demander!