Qu’est ce que des amers (bitters)?

Les amers, comme le nom de dit c’est amer.

Ne faites pas la grimace tout de suite! Bien sûr certaines personnes n’aiment pas du tout la saveur amère. Surtout qu’elle est très peu populaire dans notre alimentation Nord Américaine où règne le sucre et le sel (ainsi que le diabète et la haute pression!).

La saveur amère a de nombreux bienfaits sur la santé digestive et nerveuse.

La saveur amère a de nombreux bienfaits sur la santé digestive et nerveuse.

La saveur amère a de nombreux bienfaits sur la santé digestive et nerveuse.

Il paraît qu’il faut répéter trois fois pour s’en souvenir!

En effet, lorsque votre langue perçoit des molécules amères, elle envoie un message au cerveau, ce message contient l’information: la nourriture s’en vient, prépare toi! (Accessoirement: c’est peut être toxique) Et le cerveau de relayer vers l’estomac et le foie: les gars la bouffe s’en vient! Préparez vous! Alors le foie et l’estomac se mettent au travail. Le foie sécrète de la bile, la vésicule biliaire (son assistante) se réveille et envoie la bile dans le tractus digestif. L’estomac commence à sécréter tous ses enzymes (peptases, hcl, mucine etc.). Et voilà, vous êtes prêts à digérer.

Pour accomplir cela, votre cerveau doit “activer” le système nerveux parasympathique, celui qui gère le calme, la relaxation, la digestion, le repos et la sexualité. (Par opposition, le système sympathique gère la réponse de stress, l’activité physique, le travail mental et les hormones du stress en général (cortisol, adrénaline etc.)

La saveur amère sert donc d’interrupteur, elle fait passer votre corps du sympathique au parasympathique, du stress à la digestion, de l’activité à la détente.

Si vous suivez jusqu’à présent, le stress empêche votre corps de digérer.

Encore une fois?

Le stress empêche votre corps de digérer.

Le stress empêche votre corps de digérer.

Entre autres choses, mais ne divergeons pas.

 

Les Bitter Mix

Si vous vous tenez dans le milieu de la mixologie et des cocktails, vous devez entendre parler de “bitters”, de mélanges de plantes amères. Ils y sont très populaires et beaucoup de mixologues, amateurs ou non, aiment à créer leur propre mélange d’amers.

Leur utilité, comme vous vous en doutez en ce moment, est de préparer ou de faciliter la digestion. On les ajoute à des cocktails, on les prépare en kir ou simplement dans de l’eau minérale. Ils servent généralement d’apéritifs! Eh oui, les apéritifs sont normalement amers, ou devraient l’être.

La saveur amère sert d’apéritif (lisez 3 fois ;)).

Bien sûr rien ne nous empêche d’en prendre après le repas quand nous sentons une lourdeur à l’estomac, que ça n’aboutit pas et que le repas reste là des heures.

Il y a une centaine d’année (et bien avant), les gens utilisaient couramment des mélanges d’amers pour aider leur digestion. Vous savez, ce truc de grand-mère de boire du brandy, une petite dose tous les jours. Ça vient de ça. Sauf qu’avant, on faisait macérer des plantes dans l’alcool. Dans ces lignées le Vermouth, la Chartreuse, l’Absinthe, le Jagermeister…je vous épargne le reste!

 

Je n’aime pas l’alcool/ Je ne bois pas d’alcool

C’est tout à fait respectable.

La saveur amère est présente généreusement dans le règne végétal et il apparaît que la tradition méditerranéenne des petites salades vertes avant le repas rempli la même fonction!

Nous parlons ici bien sûr des salades qui goûtent quelque chose, pas de la petite iceberg à l’eau. Endives, roquette, radicchio, mesclun, feuilles de pissenlit, cresson etc. Avec de l’huile d’olive et du citron, vous avez tout ce qu’il faut pour démarrer votre digestion.

Il y a aussi de nombreuses plantes dont nous pouvons faire des infusions. Certaines ont une amertume très douce (Aigremoine, Camomille), d’autres plus puissante (Gentiane, Passiflore).

Donc vous pouvez utiliser l’amertume allègrement avec ou sans alcool.

Petite exception, malgré que le café goûte amer, il stimule le système nerveux sympathique et la sécrétion d’adrénaline, d’où son effet coupe faim. Le café n’encourage donc PAS un digestion efficace. Même chose avec le chocolat noir, il a un effet stimulant.

 

Utilité Thérapeutique

Qui a besoin d’amertume? Pas tout le monde, je le conçois. Certaines personnes n’en auront jamais besoin.

Mais si vous avez les inconforts suivants:

  • digestion lente et lourde
  • éructations (des rots)
  • tendance au reflux gastrique
  • n’arrivez pas à vous détendre pour manger
  • constipation légère

Prenez des amers si vous prévoyez:
-Manger un repas gras
-Manger sucré et salé

Ne PAS prendre d’amers si :
– Ulcères d’estomac
– Pierres à la vésicule biliaire

(Ces 2 conditions seront traitées/abordées différemment en herboristerie clinique.)

L’amertume se consomme habituellement en petite quantité. Effectivement, votre corps vous mettra rapidement un holà si vous essayez d’en prendre trop. D’où l’avantage de goûter ce que l’on prend. (Les capsules ne vous permettent pas de doser selon vos sensations)

Personnellement, je peux consommer une quantité respectable d’amertume avant que mon corps ne réagisse, sous forme de nausée, de dégoût ou de frissons intenses (souvenir d’andrographis dont je parlerai un jour). Et je dois avouer apprécier ces saveurs! J’aime goûter à ma teinture de verveine bleue, ou à mes propres “bitters”, dont la recette est inspirée de celle de Rosalee de la Forêt (recette originale ici). Je suis présentement en train de concevoir un mélange de bitters à base de plantes nordiques et locales!

 

Plantes amères en vrac:

artichaut

boldo

pissenlit

radis noir

grande camomille

passiflore

verveine BLEUE

aigremoine

aloes

généralement les vrais légumes verts

Si vous reconnaissez celles des cures de printemps que les magasins de produits naturels vous vendent (en y ajoutant des ingrédients exotiques pour faire cher) c’est normal.  Ce sont des plantes qui font travailler le foie.

 

Les Élixirs suédois, de Maria, Hépatix,  Estomix  et Canadian Bitters de ce monde servent aussi à faciliter la digestion. Ne vous en passez pas, essayez les. Essayez le mien.

 

DSC03337

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez aussi les adresses montréalaises et les créateurs d’amertumes locaux: (liste non exhaustive)

www.alambika.ca

www.lescharlatans.com

 

À la vôtre et bon appétit!